Caractérisation des matériaux dangereux

Étude de caractérisation des matériaux dangereux (amiante).

Depuis plusieurs années Terrapex Environnement Ltée offre un service de caractérisation des matériaux dangereux présents dans les diverses constructions plus anciennes. Ce service comprend l’échantillonnage, les analyses et les recommandations relatives à la gestion de ces matériaux suite à des travaux de construction et/ou rénovation.

Le principal matériau dangereux retrouvé dans les bâtiments est l’amiante (MCA). Ce sont les propriétés de résistances à la chaleur et à la friction mécanique qui sont à l’origine de l’utilisation de ce matériau. Il a été utilisé dans la construction des bâtiments, notamment comme matériel de protection contre l’incendie, d’isolation contre la chaleur ou comme matériau de revêtement de toits. D’autres formes d’amiante peuvent aussi se retrouver dans la pâte du composé à joint, dans les panneaux de gypse ainsi que pour modeler la surface des murs et planchers. On peut également retrouver de l’amiante autour des conduits d’eau chaude, comme parement extérieur, déflecteur de chaleur, isolant de conduits d’air chaud ou encore à l’intérieur des tuiles acoustiques suspendues, des tuiles de plancher ainsi que des boîtiers de fusibles.

En janvier 1990, le Québec se dotait d’une réglementation très stricte à l’égard de l’amiante. Le règlement québécois prévoit, entre autres, des procédures précises pour les travaux d’enlèvement. Depuis l’introduction de la loi sur les produits dangereux de Santé Canada, adoptée en 1980, l’utilisation de matériaux avec un potentiel de présence d’amiante friable a été interdite. Au Québec, tout bâtiment ayant été construit et/ou rénové avant 1980 est susceptible de contenir des matériaux contenant des fibres d’amiante. D’ailleurs, la Commission de la santé et sécurité au travail (CSST) oblige les propriétaires de bâtiments construits et/ou rénovés avant 1980 de réaliser une étude de caractérisation afin de s’assurer si certains matériaux impliqués dans des travaux futurs pouvaient contenir des fibres d’amiante.

Au cours d’interventions sur ces matériaux, des procédures en condition Amiante sont requises afin de protéger les travailleurs œuvrant sur le chantier ainsi que l’environnement des travaux. Ces procédures de travail sont prévues par le Code de sécurité pour les travaux de construction, S-2.1, r.6.

Le 22 mai 2013, la Gazette officielle du Québec publiait le nouveau règlement amiante modifiant le Règlement sur la santé et la sécurité du travail et le Code de sécurité pour les travaux de construction. La caractérisation des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante est une obligation actuellement incluse dans le Code de sécurité pour les travaux de construction et doit être effectuée avant d’entreprendre tous travaux susceptibles d’émettre des poussières d’amiante. De plus, la Loi sur la santé et la sécurité du travail exige d’identifier les risques de développement de maladies professionnelles, entre autres par la caractérisation des matériaux susceptibles de contenir de l’amiante.

Ainsi, Terrapex Environnement Ltée sera fière d’œuvrer sur vos projets de construction, rénovation ou modernisation de bâtiments en vous offrant un service complet de caractérisation des matériaux dangereux incluant l’amiante (MCA).

Solutions web par