SERVICE

RÉHABILITATION ENVIRONNEMENTALE (PHASE 3)

Terrapex Environnement Ltée effectue la réhabilitation environnementale Phase 3 sur des sites conformes à la Politique de protection des sols et de réhabilitation des terrains contaminés et au Guide de caractérisation de terrains.

La réhabilitation environnementale de site Phase 3 permet de restaurer une zone contaminée définie lors d’une caractérisation environnementale, selon les critères environnementaux relatifs à l’utilisation et/ou le zonage propre du site.

De nombreux facteurs influencent la sélection des technologies de réhabilitation environnementale Phase 3, notamment :

  • le type de contaminant et ses caractéristiques (propriétés, volume, risque d’exposition)
  • les caractéristiques du site (type de sols, perméabilité, propriétés des eaux de surface et des eaux souterraines, infrastructures, topographie, emplacement)
  • les coûts (coût des investissements, coûts d’exploitation, coûts d’entretien)
  • le degré de faisabilité selon les différentes technologies disponibles
  • le calendrier de réalisation

Nos professionnels sont aussi en mesure de déterminer si votre projet de réhabilitation environnementale est admissible au Programme ClimatSol du Gouvernement du Québec, qui a été prolongé jusqu’en mars 2017. Ce programme permet d’intégrer des mesures visant la réduction des gaz à effet de serre et l’efficacité énergétique des bâtiments. L’aide financière accordée pour les projets se détaille comme suit :

  • 50 % de tous les coûts admissibles pour le transport des sols et des matériaux mélangés aux sols contaminés qui seront traités à l’aide de technologies éprouvées et autorisées par le ministre;
  • 50 % de tous les coûts admissibles pour le traitement des sols, des matériaux mélangés aux sols contaminés et de l’eau, sur place et in situ, à l’aide de technologies éprouvées et autorisées par le ministre. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un projet collectif tel que défini à l’article 6, ce taux est de 70 %;
  • 30 % de tous les coûts admissibles pour le transport et l’élimination ou la valorisation hors site des sols et des matériaux mélangés aux sols contaminés. Toutefois, lorsqu’il s’agit d’un projet collectif tel que défini à l’article 6, ce taux est de 50 %.
  • 50 % de tous les autres coûts admissibles.

Le coût maximal de l’aide financière pour un projet donné est de 1 million de dollars.

Solutions web par