Chris Hadfield vaisseau spatial Terre

Chris Hadfield vaisseau spatial Terre

“La Terre, Vaisseau spatial” – Notre arrière-cour!

J’ai récemment eu le privilège d’assister à un séminaire de Chris Hadfield et de partager sa vision de notre monde vu de l’Espace, laquelle fut saisissante malgré ma connaissance limitée à l’égard de son expérience sur le terrain. Il référait constamment à notre planète en tant que « vaisseau spatial Terre » et s’est étendu sur cette désignation en présentant la photographie d’un volcan en éruption. Hadfield comparait en effet la surface de la Terre à cette couche qui se forme sur le dessus d’un gruau matinal, une couche mince et fragile percée de légères bulles de vapeur distillant la chaleur de cet intérieur brûlant. Telle est la surface de la Terre aperçue de l’Espace.

L’atmosphère est une mince strate d’oxygène et de gaz d’environ cinq kilomètres d’épaisseur, qui correspond au seul endroit dans notre système solaire où nous pouvons survivre.

Les Grands Lacs représentent plus de 20 % de notre apport en eau douce et vue de l’Espace, ils ne ressemblent à guère plus que quelques mares sur le bord des trottoirs les lendemains de pluie, disparue au zénith d’une journée d’été. En d’autres termes, modifiez quelques paramètres, amenez un brusque vent solaire ou encore un énorme météorite et la surface de la Terre, ainsi que cette mince strate d’atmosphère, pourraient changer radicalement ou disparaître. Mais encore, les chances que de tels évènements aient lieu durant notre vie… Eh bien, il semble juste de parier qu’ils n’auront pas lieu, mais la lente dégradation de notre planète en raison de l’activité humaine s’impose insidieusement et rapidement et nous n’y portons guère attention. Ainsi de ce « vaisseau spatial Terre », le seul endroit dans ce système solaire et au-delà où nous sommes aptes à vivre; il est péremptoire de nous en occuper.

Encore un élément qui m’a fasciné est la préparation et le dévouement constant qu’exige l’atteinte de ce but qu’est devenir un astronaute et puis, cette expérience incomparable d’humilité. Il y a tant à apprendre et pour atteindre un tel objectif, l’attention fastidieuse et continuelle aux détails que cela nécessite est extraordinaire; un dévouement envers un but qui pourrait ne jamais se réaliser et que peu de gens seraient aptes à maintenir. Or, l’entraînement a son utilité en soi en ce qu’il se transmute en un mode de vie, une manière de s’occuper des choses et de porter attention aux détails. Une gomme projetée au sol, une tasse sur le rebord de la fenêtre, tout cela sert d’exemple afin d’illustrer que nous pensons que cette planète peut recevoir tout ce que nous lui jetons, mais elle ne peut pas. Tel qu’aperçu de l’Espace, il y a d’importants effets. Ce « vaisseau spatial Terre » est petit, il s’agit tous de notre arrière-cour et nous devons commencer à nous en occuper comme tel si nous souhaitons atteindre l’objectif de soutenabilité qui ne concerne pas notre propre génération, mais bien celles à venir, et ce, un petit geste à la fois.

Solutions web par